• Selon toute hypothèse, la journée des doctorants 2017 aura lieu le samedi 20 mai de 9h à 16h (lieu encore à préciser).OFFRE DE FORMATION

A. Schéma général

Le programme comprend 60 crédits, à répartir sur un minimum de deux années et un maximum de trois années.

Cette formation comporte d’une part 30 crédits d’activités prises en charge par le comité d’encadrement de chaque doctorant (lequel peut comporter des membres de plusieurs universités, sans que cela soit une obligation) et d’autre part 30 crédits d’activités interacadémiques réparties comme suit :

  • deux éditions du séminaire interuniversitaire qui sera co-organisé chaque année par des équipes d'au moins deux universités différentes (10 crédits) ;
  • deux éditions de la journée d’étude annuelle qui rassemblera les différents doctorants inscrits à l’Ecole doctorale thématique « Didactique des disciplines » (10 crédits) ;
  • une formation à la communication scientifique comprenant la participation à au moins une réunion scientifique par an (congrès, colloques, journées d’études) à laquelle le chercheur présentera une communication ou à propos de laquelle il rédigera un rapport réflexif (10 crédits).

Après dix-huit mois (minimum) ou quatre ans (maximum), le doctorant rédige un i posera les bases de sa recherche doctorale en précisant son champ disciplinaire, en déterminant sa question de recherche et en exposant ses choix méthodologiques. Cette activité sera validée dans la formation gérée par le comité d’encadrement de la thèse.

Au cas où le doctorant ne pourrait séjourner en Belgique qu’une année (dans le cadre d’une bourse pour doctorants étrangers), son programme pourra être adapté de manière à comporter un maximum d’activités concentrées sur une année. Dans ce cas, la 2e année consisterait principalement dans la participation à la journée des doctorants et à un colloque ou congrès, ainsi que dans la rédaction du travail de fin d’études qui entre dans les 30 crédits d’activités prises en charge par le comité d’encadrement de chaque doctorant.

Au cas où le doctorant n’aurait pas les moyens de se rendre en Belgique chaque année, sa participation à la journée annuelle des doctorants pourrait être remplacée soit par une intervention sous la forme d’une visioconférence, soit par la rédaction d’un rapport relatif aux versions écrites des exposés présentés lors de cette journée. Ce rapport comptera alors 10 pages et comprendra deux volets : un commentaire synthétique des différentes interventions et un bilan prospectif que le chercheur en retire pour sa propre recherche.

B. Programme du séminaire interuniversitaire 2017-2018

Activités « macro » destinées à l’ensemble des doctorants de l’école

Lundi 9 octobre 2017, de 18h à 21h, à l’UCL - Socrate 40 (coord. J.-L. Dufays) : « La conscience et le vécu disciplinaire », par Yves Reuter (Lille).

Samedi 9 décembre 2017, de 9h à 16h, à l’ULg (coord. D. Meunier) : « Entretiens d'explications et autres outils d’analyse qualitative du discours », par Sandra Nogry (Cergy-Pontoise) et Deborah Meunier (ULg).

Samedi 13 janvier 2018, de 9h à 16h, à l’UCL - Socrate 21 (coord. J.-L. Dufays) : « Outils statistiques et sociologiques d’analyse du discours », par Marie Verhoeven (à confirmer) et Jonathan Dedonder (UCL).

Lundi 5 février 2018, de 18h à 21h, à l’ULg (coord. D. Meunier) : « Enjeux et méthodes d'analyse de l'interculturel en didactique », par Fred Dervin (Helsinki).

Lundi 19 février 2018, de 18h à 21h, à l’ULg (coord. M.-N. Hindryckx) : « Les pratiques sociales de référence », par Jean-Louis Martinand (ENS Cachan-IFE).

Activités « méso » destinées prioritairement aux doctorants en didactique des sciences humaines

Lundi 4 décembre 2017, de 18h à 21h, à l’UCL - Socrate 40 (coord. J.-L. Dufays) : « Quel rapport au temps et quelle évolution de la didactique dans un contexte néo-libéral? », par Sonya Florey (Lausanne).

Lundi 12 mars 2018, de 18h à 21h, à l’UCL - Socrate 21 (coord. J.-L. Dufays) : « Enjeux et méthodes des entretiens sur les pratiques de lecture », par Brigitte Louichon (Montpellier).

Activités « méso » destinées prioritairement aux doctorants en didactique des sciences exactes

Lundi 22 janvier 2018, de 18h à 21h, à l’ULB (coord. Chr. Orange) : « La démarche d’investigation », par Jean-Marie Boilevin (Rennes).

Lundi 23 avril 2018, de 18h à 21h, à l’UNamur (coord. V. Henry) : « La séquence interdisciplinaire », par Dominique Baroux et Michèle Artigue (Paris 7).

Activités « micro » centrées sur une discipline précise

Mercredi 7 février 2018, de 18h à 21h, à l’UCL - Socrate 21 (coord. E. Oger) : « La dimension interculturelle de l'enseignement-apprentissage du FLE », par Nathalie Auger (Montpellier).

 

 

Pour connaitre le programme des autres activités "micro", s’adresser aux coordinateurs de ces activités :

  • Éducation physique : Ghislain Carlier et Marc Cloes
  • Français L1 : Jean-Louis Dufays
  • Français langue étrangère : Michel Berré et Jean-Marc Defays
  • Géographie : Marie-Laurence De Keersmaecker
  • Histoire : Jean-Louis Jadoulle
  • Langues anciennes : Alain Meurant
  • Langues étrangères : Germain Simons
  • Mathématiques : Maggy Schneider et Valérie Henry
  • Sciences : Marie-Noëlle Hindryckx et Jean-Christophe de Biseau
  • Histoire de l’art : Jean-Patrick Duchesne
  • Sciences sociales et économiques : Jean-Marie Dujardin

C. Journée des doctorants

Si l’on tient compte des cinq années où son champ se limitait à la didactique du français, des langues, des littératures et des cultures, l’EDT a organisé depuis 2007 onze « Journées des doctorants », qui ont rassemblé chacune vingt à trente de participants. Celles-ci ont eu lieu les samedis 2 juin 2007 (à l’UCL), 17 mai 2008 (à l’ULB), 9 mai 2009 (à l’UCL), 24 avril 2010 (à l’ULg), 21 mai 2011 (à l’UNamur), 12 mai 2012 (à l’Université Saint-Louis), 1er juin 2013 (à l’UCL), 17 mai 2014 (à l’UCL), 9 mai 2015 (à l’UCL), 30 avril 2016 (à l'UNamur) et 20 mai 2017 (à l'ULB).

Selon toute hypothèse, la journée des doctorants 2018 aura lieu le samedi 28 avril  de 9h à 16h (lieu encore à préciser).

Chaque journée des doctorants comporte 6 ou 7 interventions de doctorants « avancés », qui présentent le cadre conceptuel et méthodologique de leur recherche. Chaque intervention comprend 25 minutes de communication proprement dite et 20 minutes de discussion.